Curry est-il le meilleur “tireur” de tout le temps ?

Lorsque le commissaire de la NBA de l’époque, David Stern, est monté sur le podium en juin 2009 au Madison Square Garden pour annoncer le huitième choix des New York Knicks au repêchage, la plupart des fans de la franchise légendaire qui y ont assisté étaient agités, dégoûtés et pas d’humeur d’entendre tout ce qu’il avait à dire. Cinq minutes plus tôt, Stern avait révélé le nom que les fans des Knicks attendaient depuis plus d’une heure cette nuit-là et probablement des années avant de l’entendre. “Avec le septième choix lors du repêchage de la NBA 2009, les Golden State Warriors sélectionnent Stephen Curry du Davidson College”. 

La boucle est bouclée près de 13 ans plus tard, Curry était de retour mardi dans “l’arène la plus célèbre du monde” au bord de l’histoire . Les Knicks ont augmenté le prix de leurs billets pour répondre à la demande croissante de voir éventuellement l’histoire.

À l’intérieur de l’arène, le détenteur du record de 3 points Ray Allen, Reggie Miller,( l’ancien détenteur du record et analyste pour la diffusion nationale de TNT), et Curry ont partagé un câlin sur le rez-de-jardin pendant les échauffements d’avant-match. Le double MVP et triple champion a mis fin au drame tôt, dépassant Allen en tant que leader de tous les temps de la NBA en 3 points avec deux tirs au premier quart. Curry a décoché son premier tir, une bombe à 10m  après moins de deux minutes.

Il a raté sa deuxième tentative, mais cinq minutes plus tard, les Warriors ont envoyé le ballon à Andrew Wiggins au poste. Wiggins a rapidement trouvé Curry, qui a rebondi au-delà de l’arc à 3 points pour un swish, pour le plus grand plaisir des 20 000 participants.

Curry a reçu un standing ovation de cinq minutes digne d’une superstar, avec des larmes de Curry ainsi que des câlins de ses coéquipiers, entraîneurs, son père, Dell; un tireur mortel à 3 points à part entière et un autre d’Allen pendant le temps mort suivant. Bob McKillop, son entraîneur chez Davidson, et Larry Riley, qui a repêché Curry, ont souri avec approbation dans les tribunes.

Bien qu’il n’ait pas eu l’une de ses soirées de tir emblématiques mardi, marquant seulement 5 sur 14 à distance et marquant 22 points, c’était plus que suffisant pour éliminer les Knicks en difficulté, 105-96 pour leur quatrième défaite consécutive.

Aujourd’hui âgé de 33 ans, il a établi la norme pour le tir à longue distance, faisant de ce qui était autrefois un tir tenté par nécessité, une arme dangereuse capable de neutraliser n’importe quelle défense.

Curry a disputé son 789e match mardi. Allen a établi son record en 1 300 matchs en carrière, ce qui signifie que Curry a encore plus de six saisons pour égaler le nombre de matchs d’Allen.

L’attaquant des Warriors, Draymond Green, a déclaré que le moment était inévitable et que la seule chose qui manquait était son coéquipier Klay Thompson, qui se remet toujours de blessures aux jambes qui l’ont emporté ses deux dernières saisons. Allen a déclaré avant le match qu’il ne se place pas dans le classement des plus grand tireur de tous les temps

Quelques statistiques supplémentaires pour enfoncer le clou : Curry a sept saisons avec 250 ou plus à 3 points.

Allen en avait qu’une. Curry a mis au moins un tir à 3 points en 152 matchs consécutifs.

Curry avec 157 matchs consécutifs, une autre statistique qu’il pourrait battre dans les semaines à venir. Comme les jeunes aiment le dire, il shoot juste différemment.

Curry est-il le plus grand tireur de tous les temps ?

source – usa today